asset thumbnail
Ressource

WildFire

Chaque seconde compte : raisons de l’échec de l’analyse et du sandboxing traditionnels des malwares

Les adversaires d’aujourd’hui disposent d’un accès facile à l’infrastructure cloud légitime, ainsi qu’au machine learning pour distribuer rapidement des fichiers malveillants évasifs aux utilisateurs finaux. Les outils de sécurité cloisonnés ne peuvent tout simplement pas tenir le rythme des malwares actuels, qui prolifèrent à la vitesse de 1 000 nouvelles menaces toutes les cinq minutes, avec jusqu’à 10 000 variantes constatées au cours des cinq minutes suivantes.