À cause du phénomène cloud ou d’une activité par essence dynamique, nous ne faisons, semble-t-il, que renforcer nos interconnexions avec nos partenaires, chaînes logistiques et clients. Toute la difficulté, ici, consiste à œuvrer pour préserver vos propres dispositifs de cybersécurité, tout en cherchant également à gérer les risques que vous font courir les autres (partenaires, chaîne logistique, etc.). D’après un atelier organisé par IDC auquel j’ai participé début 2017, le nombre de clouds collaboratifs à vocation sectorielle sera multiplié par cinq entre 2016 et 2018.

Face à des pirates toujours en quête d’un point d’entrée leur permettant de s’infiltrer dans l’entreprise, il paraît vraisemblable et logique que les espaces collaboratifs en mode cloud constitueront leur prochaine porte d’entrée. Dans ces conditions, les entreprises doivent commencer à réfléchir aux types d’informations qu’il convient ou non d’exploiter dans ces espaces, aux méthodes à employer pour valider leur utilisation par les autres intervenants de manière à pouvoir repérer les comportements anormaux, et – surtout – à la manière d’isoler ces points de connexion des systèmes métier internes stratégiques, en recourant à des méthodologies spécifiques telles que le modèle Zéro confiance.

Cette époque de l’année est toujours propice à une petite réflexion sur les douze mois écoulés, et – élément peut-être plus important encore – sur ce que l’avenir est censé nous réserver. Je me souviens avoir participé il n’y a pas si longtemps, quelques années tout au plus, à un certain nombre d’analyses prospectives à cinq ou dix ans. Face au rythme des évolutions technologiques, la plupart considéreraient aujourd’hui cet horizon de prévision bien trop éloigné. Sur cette même échelle temporelle, l’année paraît, a contrario, réduite à un bref instant. Je vous livre ici quelques réflexions sur les phénomènes qui risquent de se produire dans l’année qui vient, assorties de suggestions sur la manière de les gérer. Selon toute vraisemblance, leur incidence se fera sentir durant quelques années.

IDC FutureScape: Worldwide Cloud 2017 Predictions – European Implications
Pôle d’études IDC sur le cloud en Europe, 17 janvier 2017 


Feuille de données

GlobalProtect

GlobalProtect étend la protection offerte par la plateforme de sécurité nouvelle génération de Palo Alto Networks aux membres de votre main- d’œuvre mobile et ce, où qu’ils aillent.

  • 25280

Feuille de données

Spécifications de plate-forme et résumé des fonctionnalités

Spécifications de plateforme et résumé des fonctionnalités

  • 5631

Feuille de données

PA-800 Series

Les pare-feu Palo Alto Networks PA-800 Series nouvelle génération, dont font partie les modèles PA-820 et PA-850, sont conçus pour assurer la sécurité des filiales et entreprises de taille moyenne.

  • 7290

Feuille de données

Traps

La solution de protection des terminaux et de réponse Traps™ de Palo Alto Networks bloque les menaces et coordonne l’application de la sécurité réseau et cloud pour contrer les cyberattaques. Traps bloque les malwares, exploits et ransomwares en observant le comportement et la technique des attaques. De plus, Traps permet aux entreprises de détecter les attaques sophistiquées et d’y répondre automatiquement, grâce à des techniques de machine learning et d’intelligence artificielle (IA) utilisant des données collectées sur le terminal, le réseau et le cloud.

  • 19477

Feuille de données

Vue d’ensemble du Pare-feu

Des changements fondamentaux dans l’utilisation des applications, le comportement des utilisateurs et l’infrastructure réseau, créent un paysage de nouvelles menaces exposant les faiblesses de la sécurité réseau traditionnellement basée sur les ports.

  • 10887

Feuille de données

PA-3200 Series

Palo Alto Networks® Les pare-feu nouvelle génération PA-3200 Series sont composés des modèles PA-3260, PA-3250 et PA-3220, tous destinés aux dé- ploiements de passerelles Internet haute vitesse. Le pare-feu PA-3200 sécurise l’intégralité du trafic, y compris le trafic chiffré au moyen de processeurs et de mémoires dédiés à la mise en réseau, la sécurité, la prévention et la gestion des menaces.

  • 6144